Lepidoptères ravageurs

Pyrale de la vigne (Sparganothis pilleriana)

Biologie et dégâts

Ce ravageur lépidoptère de la famille des Tortricidae se répartit par foyer dans la vigne. Il compte une seule génération par an. Le vol a lieu de juillet à août. Durant cette période, la femelle pond 100 à 400 œufs en groupes (ooplaques) comptant 30 à 50 œufs, sur la face supérieure des feuilles. Les œufs éclosent au bout de 12 jours. La larve de premier stade, se réfugie aussitôt sous l’écorce afin de passer l’hiver dans son cocon.

Au printemps, les sorties s’échelonnent sur 3 à 4 semaines. Dés le stade 1-2 feuilles étalées, la chenille s’installe à l’extrémité des bourgeons et dévore les jeunes feuilles. Quand elles atteignent 1 cm, elles se répartissent sur l’ensemble du cep. Chaque chenille fabrique son nid en accolant des feuilles et des inflorescences par des fils de soie. La pyrale peut causer ainsi d’importants dégâts.  La nymphose a lieu en juin-juillet sur le cep, ce stade dure environ 15 jours. Le vol des adultes est ensuite très étalé dans le temps.

Moyens de lutte

La lutte contre les larves consiste en un traitement insecticide sur les larves hivernantes ou au printemps dès leur apparition hors de leur lieu d’hivernage.

Produits conseillés
HELIOSOL ®
CALANQUE ®
ESCAPADE ®

Ce terme regroupe trois espèces de lépidoptères de la famille des : Cochylis (Eupoecillia ambiguella), Eudémis (Lobesia botrana) et Eulia (Argyrotaenia pulchellana).

Cochylis (Eupoecillia ambiguella)

L’adulte d’environ 18 mm d’envergure présente des ailes antérieures jaunes avec une bande transversale brune de forme trapezoïdale et des ailes postérieures grises et frangées. L’œuf de forme elliptique et de couleur jaune clair mesure 0,8 mm de long. La chenille de 11 mm est de couleur jaune-rougeâtre à brunâtre. Sa tête et sa plaque thoracique sont noir-brillant.

La cochylis ne s’attaque pas seulement à la vigne mais affecte aussi  le cassissier, le groseillier ainsi que de nombreux arbres ou arbustes.

L’insecte connaît deux générations dans l’année. L’adulte vole du crépuscule à l’aube à la recherche de sites humides ou en dépression. Les œufs sont pondus sur les boutons floraux pour la première génération ou sur les baies pour la seconde génération. Les œufs éclosent 8 à 12 jours après la ponte.

La première génération se développe à partir du stade bouton floral. Les larves réunissent par des fils de soie les boutons pour les dévorer. La toile se développe et s’épaissit au cours du développement de la larve, provoquant ainsi l’apparition de glomérules. Pour se nymphoser, la chenille tisse son cocon dans les plis d’une feuille.

Les larves de seconde génération se développent au dépend des jeunes baies qu’elles mordillent. La larve se nymphose dans un cocon tissé au niveau de l’écorce du cep ou dans les anfractuosités des piquets de bois. La chrysalide est le stade hivernant.

Eudemis (Lobesia botrana)

L’adulte de 18 à 20 mm d’envergure possède des ailes antérieures grises marbrées de taches marron et des ailes postérieures sont grisâtres avec une frange de soies grises. Les œufs sont circulaires avec un diamètre de 0,6 mm et une couleur vert clair à reflets irisés. Les larves sont vert jaunâtres ou vert grisâtres avec la tête et la plaque thoracique de couleur jaune brunâtre.

Le ravageur connaît deux générations dans les vignes septentrionales, trois générations dans les vignes méridionales.

Première génération

Les adultes apparaissent de fin avril à fin mai selon les régions, lorsque la vigne est au stade 3-4 feuilles étalées. Ce premier vol s’étend sur 2 à 3 semaines. L’adulte vole la nuit, l’accouplement débutant au crépuscule. Les œufs sont pondus de façon isolés sur les boutons floraux ou sur la bractée. La fécondité est de 40 à 60 œufs par femelle. La ponte débute 2 à 3 jours après le début du vol. L’éclosion a lieu 6 à 9 jours plus tard.

Après un stade baladeur de quelques heures, la chenille s’installe entre 2-3 boutons floraux. Elle tisse quelques fils et consomme les inflorescences. Les déchets alimentaires et de fils de soie forment les glomérules. A l’issue de son développement qui a lieu au stade floraison de la vigne, la chenille se nymphose. L’adulte émerge 10 à 14 jours plus tard.

Seconde et troisième générations

Le second vol a lieu de fin juin à juillet. Dans les régions méridionales, un troisième vol peut avoir lieu de la mi-août à fin septembre. Les œufs sont déposés sur les baies. L’éclosion a lieu 4 à 6 jours après la ponte. Les chenilles de la seconde et la troisième génération perforent les baies avant de s’installer dans l’une d’elles. La chrysalide de la dernière génération est logée sous l’écorce de la souche et les fentes des piquets afin de passer l’hiver.

Eulia (Argyrotaenia pulchellana)

L’adulte de 12-17 mm d’envergure a des ailes antérieures de couleur ocre avec une large bande transversale brune et des ailes postérieures de couleur gris argenté.

L’insecte connaît trois générations par an. Les adultes apparaissent à la fin du mois de mars. Les premières pontes ont lieu début avril. Les œufs sont pondus en ooplaques sur les feuilles. Les larves se développent au dépend des boutons floraux ou des baies selon le stade de la vigne. La larve passe par 5 stades avant de se nymphoser. Les larves de troisième génération hivernent dans un cocon tissé entre les feuilles.

Dégâts

Les trois espèces provoquent les mêmes dégâts. Les larves de première génération forment des glomérules par leurs toiles et les restes de boutons floraux détruits. Les larves de génération 2 et 3 perforent les grains de raisin et favorisent ainsi le développement de champignons tel que Botrytis cinerea (lien vers la page concernée).

Les glomérules et le pourrissement des baies déprécient fortement le raisin de table et rendent difficile la vinification avec impact négatif sur la qualité œnologique du vin obtenu.

Les chenilles de seconde ou de troisième génération causent les plus importants dégâts.

Moyens de lutte

Le traitement insecticide vise la larve au stade baladeur soit entre l’éclosion des œufs et son entrée dans les boutons floraux ou le grain de raison. L’application est réalisée au stade tête noire des œufs, soit environ 24 heures avant l’éclosion.

Produits conseillés
HELIOSOL ®
CALANQUE ®
ESCAPADE ®