Cicadelles

Cicadelle verte ou Cicadelle des grillures (Empoasca vitis)

Biologie

L’adulte mesure 2 à 3 mm de long et présente un corps étroit de couleur verdâtre ou rose. Les œufs oblongs de couleur blanche, mesurent 0,7 mm. Les larves ont d’abord une coloration blanche au premier stade, puis acquièrent la coloration adulte au fur et à mesure des 5 stades larvaires.

L’insecte est assez polyphage. Ses plantes hôtes sont la vigne, le houblon, la pomme de terre et de nombreux arbres ou arbustes.

Les adultes hivernent dans les bois, taillis ou haies à proximité des cultures. Ils migrent sur la vigne dès le retour du printemps. Les premiers œufs sont ensuite pondus rapidement. Une femelle peut pondre 15 à 20 œufs. Ces derniers sont insérés dans la feuille au niveau des nervures. Les œufs se développent en 5 à 7 jours. L’éclosion est suivie de cinq stades larvaires. Le cycle de développement dure entre 55 et 60 jours. Trois, parfois quatre, générations se succèdent jusqu’à la récolte. La seconde génération, présente en juillet-août, est la plus nuisible car étant la plus nombreuse.

Ces insectes vivent sur la face inférieure des feuilles. La cicadelle se nourrit de la sève en insérant sont stylet dans les vaisseaux du phloème présents dans les nervures.

Dégâts

Les piqures de nutrition provoquent des nécroses qui progressent du bord du limbe vers le centre. La nécrose est entourée d’un liseré rouge pour les cépages rouges ou jeune pour les cépages blancs. En cas de forte attaque, les feuilles « grillées » chutent dès le mois d’août. Cette perturbation de l’activité photosynthétique peut causer un retard de maturation et un mauvais aoutement des sarments.

Moyens de lutte

Le seuil d’intervention avec un insecticide est de 100 cicadelles sur 100 feuilles. Généralement, les applications insecticides visant les tordeuses de la grappe ou la cicadelle de la flavescence dorée suffisent à contenir ce ravageur.

Produits conseillés

HELIOSOL ®
CALANQUE ®
ESCAPADE ®

Cicadelle de la flavescence dorée (Scaphoideus titanus)

Scaphoideus titanus est un Hémiptère Auchenorrynque de la famille des Cicadellidae.

Biologie

L’adulte de 5 mm de long présente un corps de couleur brun ocre avec des taches brun sombre. Les larves sont blanc jaunâtre avec deux taches brunes à l’extrémité de leur abdomen.

Cette cicadelle originaire d’Amérique du Nord, est présente en France depuis les années 1950. En France, cet insecte se développe uniquement sur la vigne.

Les œufs sont pondus  à la fin de l’été dans les anfractuosités de l’écorce pour passer l’hiver. Les éclosions s’étalent de la mi-mai à juillet. Le développement larvaire passe par 5 stades et dure de 35 à 55 jours. Les adultes apparaissent à la fin juillet – début août puis disparaissent en septembre après l’accouplement et la ponte. Une femelle peut pondre une dizaine d’œufs en moyenne. Cette espèce ne connaît qu’une génération par an.

La cicadelle se nourrit de la sève circulant dans les vaisseaux du phloème, au niveau des nervures des feuilles.

Insecte vecteur du phytoplasme agent de la flavescence dorée

La cicadelle est un vecteur d’une maladie grave de la vigne, la flavescence dorée.

Le phytoplasme agent de la flavescence dorée provoque plusieurs symptômes :

  • Débourrement tardif ou absence de débourrement dans les cas graves
  • Raccourcissement des entrenoeuds des jeunes sarments
  • Non aoûtement des sarments de l’année
  • Les feuilles se durcissent, se replient vers la face inférieure puis se décolorent totalement en rouge pour les cépages rouges ou en jaune pour les cépages blancs
  • Mort des inflorescences et des baies

A terme, le cep est condamné.

La cicadelle acquiert le phytoplasme uniquement par voie alimentaire. Entre l’ingestion de sève contaminée et la capacité de transmettre le pathogène, un mois est nécessaire. Ainsi, la cicadelle peut devenir infectieuse à partir du quatrième stade larvaire. Elle le reste jusqu’à sa mort.

Moyens de lutte

En raison de son rôle de vecteur d’une maladie de quarantaine, la cicadelle est incluse dans la liste des Organismes Nuisibles de Lutte Obligatoire dans l’arrêté du 31 juillet 2000.

Tout cas de flavescence dorée doit être déclaré à la DRAAF-SRAL qui définit les modalités de lutte obligatoire définie au niveau des communes. Les ceps ou les parcelles atteints doivent être arrachés et détruits. Les vignes abandonnées doivent être arrachées. Un programme insecticide obligatoire permet de limiter l’extension de la maladie.

Le programme comporte trois applications insecticides :

  • Une première application 30 jours après les premières éclosions. Elle permet la destruction de 90% de la population.
  • La seconde application a lieu 15 jours plus tard, pour couvrir la fin des éclosions.
  • La troisième application permet de détruire les adultes et de limiter les contaminations extérieures.
Produits conseillés
HELIOSOL ®
CALANQUE ®
ESCAPADE ®